Les ouvriers du secteur du transport et de la logistique ont droit à une allocation complémentaire en cas de maladie de longue durée ou d’accident. Les maladies professionnelles et les accidents de travail ne tombent pas sous cette réglementation. Si vous répondez aux conditions énoncées ci-dessous, le FSTL effectue le paiement directement sur votre compte. Le FSTL reçoit la demande de remboursement dans les 3 ans qui suivent le moment auquel naît le droit à l’allocation.

Pour avoir droit à cette allocation, vous devez satisfaire à 2 conditions :

  • être reconnu comme bénéficiaire de l’indemnité primaire d’incapacité de travail de l’assurance maladie-invalidité ;
  • au moment de l’incapacité de travail, être en service depuis au moins un an sans interruption dans le secteur du transport et de la logistique (catégorie ONSS 083).

L'allocation complémentaire de maladie est attribuée en 6 tranches. Le montant varie selon la période au cours de laquelle l'incapacité de travail est apparue, dans la mesure où le montant forfaitaire est indexé chaque année au 1er janvier :

  • Pour les tranches d'une période de maladie qui se termine en 2020, un montant imposable de 99 euros est attribué, chaque fois payable après 60 jours calendrier de maladie, avec un maximum de 594 euros.
  • Pour les tranches d'une période de maladie qui se termine en 2019, un montant imposable de 98,14 euros est attribué, chaque fois payable après 60 jours calendrier de maladie, avec un maximum de 588,84 euros.
  • Pour les tranches d'une période de maladie qui se terminent en 2018, un montant imposable de 96,12 euros est attribué, chaque fois payable après 60 jours calendriers de maladie, avec un maximum de 576,72 euros.
  • Pour les tranches d'une période de maladie qui se termine en 2017, un montant imposable de 94,44 euros est attribué, chaque fois payable après 60 jours calendrier de maladie, avec un maximum de 566,64 euros.

Quelle que soit sa durée, une maladie ne peut donner lieu à l’octroi que d’une seule série d’allocations. Si vous rechutez dans les 14 premiers jours calendrier suivant la fin de la période précédente d’incapacité de travail, cette nouvelle période d’incapacité de travail sera ajoutée à la précédente.

Vous remplissez les conditions d’octroi ? Vous pouvez alors introduire un formulaire de demande au FSTL. Le formulaire de demande comporte 3 parties :

  • Partie 1 : à compléter par vous;
  • Partie 2 : à compléter par votre employeur, qui confirme que vous avez effectivement été malade;
  • Partie 3 : à compléter par la mutualité, qui confirme que vous avez été en incapacité de travail pour cause de maladie durant cette période et que vous aviez droit aux indemnités de l’assurance primaire de maladie-invalidité.

Envoyez le formulaire dûment complété au :

FSTL
Boulevard de Smet de Naeyer 115, 1090 Bruxelles

e-mail : info@fstl.be

 

Des questions ?

02 424 30 80

FAQ

A:

Un certain nombre d’éléments doivent être contrôlés avant que la prime puisse être payée. Nous devons pour cela recevoir des données de la part de l’ONSS, qui arrivent toujours un trimestre plus tard. Il vous faudra donc quelques mois de patience.